Énergétique traditionnelle chinoise

Energétique traditionnelle chinoise

 

 

Il est difficile de dire quand l’énergétique traditionnelle chinoise (ETC) est apparue.
Si les premiers écrits qui sont parvenus jusqu’à nous datent d’environ 2500 ans, ils citent des textes plus anciens qui se sont malheureusement perdus. Leur contenu présente déjà le système de l’ETC dans son intégralité, tous les ouvrages qui ont suivis sont des commentaires et des approfondissements de ceux-ci. Il fallait donc qu'en 500 av. J-C l’ETC existe depuis un certain temps pour que les auteurs puissent en rassembler tous les principes dans leur livre de manière aussi structurée et complète. En effet, ceux-ci font références aujourd’hui encore, et ce, depuis plus de 2000 ans !
Ces premiers écrits sont appelés les « classiques » ( jing), ils se distinguent de tous les autres par leur profondeur et la sagesse qui en imprègne les lignes, chaque phrase peut être comprise à différent niveau. A ce propos le professeur Liu Lihong nous donne cette belle image : il compare les classiques ( jing) avec un miroir ( jing), les deux caractères se prononçant de la même manière (seul le ton diffère). Il dit que plus nous voyons clair en nous, plus notre compréhension des classiques est claire. Et inversement plus nous comprenons les classiques, plus nous posons un regard clair sur nous-même !

 

Les classiques les plus communément admis comme étant le socle de base de l’ETC sont : le Huangdi Nei Jing, le Bashiyi Nan Jing, le Shen Nong Bencao Jing et le Shanghan Zabing Lun (lui-même divisé aujourd’hui en deux parties : le Shanghan Lun et le Jinkui Yao Lüe).

 

Vous trouverez des extraits de ces textes ainsi que de quelques autres dans la rubrique "citations" de ce site.